• Joëlle Eugénie

Fashion Week - Fall/Winter P_A_P 2022-2023

VUITTON by Nicolas Ghesquière

"Cette collection est dédiée à la jeunesse, dans l’espoir qu’elle garde la poésie indécise de l’adolescence, comme un vêtement qui vous va à merveille… avec tout son romantisme plein de vivacité, son idéalisme inspirant, sa foi en l’avenir, en un monde meilleur, et ses rêves de perfection", expliquait le créateur. - Fashion network




ISABEL MARANT

"C’est la ballade d’une fille bien dans ses bottes. Elle enfile une robe avec une grande veste ou un bomber par-dessus, et c’est parti pour arpenter le bitume ! C’est la fille que je voulais montrer", résume la créatrice dans les coulisses. - Fashion network


GIVENCHY de Giambattista Valli

"J’ai repris cette féminité libre et décomplexée typique des femmes françaises pour la transposer chez les jeunes d’aujourd’hui. Un peu comme la naissance d’une nouvelle femme. A cela s’ajoute ma passion pour l’artisanat, qu’il faut soutenir le plus possible, et toutes ces stratifications artistiques cumulées depuis des siècles", résume le styliste italien. -Fashion network

RICK OWEN

Owens was after something a bit more solemn following his January men’s show, whose lamp helmets and zip-all-the-way-to-the-hairline hoods look aggressive a month-and-a-half later amidst the onset of war. He quoted from his press release: “During times of heartbreak, beauty can be one of the ways to maintain faith.” Swapping the anarchic for the elegiac, the acid bass artist Eprom was out too, and in his place Owens chose Gustav Mahler’s Symphony No. 5. Someone more knowledgeable about music than me said that Mahler composed it after a hemorrhage nearly killed him. The symphony also soundtracks Death in Venice. - VOGUE RUNWAY



11 views0 comments

Recent Posts

See All